UN AVANTAGE CONSIDERABLE DANS L'ASCENSION DE CHRIST

 

UN AVANTAGE CONSIDÉRABLE

DANS L’ASCENSION DE CHRIST

 

« Cependant, je vous dis la vérité : il est avantageux pour vous que je parte,

car si je ne pars pas, le Consolateur ne viendra pas vers vous ;

mais si je m’en vais, je vous l’enverrai... » (Jean 16.7-11)

 

          Ce Messie bien vivant et si proche d’eux est en train de leur laisser entendre que, très bientôt, ils ne le verront plus en chair et en os ! Bien sûr, cet « autre Paraclet » que le Père et le Fils leur enverront, et qui habitera mystérieusement en chacun d’eux pour toujours, ressemblera beaucoup à Jésus et continuera l’œuvre qu’il avait commencée en leur faveur pendant qu’ils étaient ensemble sur la terre, mais ce ne sera plus du tout la même chose que maintenant.

 

          Confronté au chagrin apparemment insurmontable de ses chers disciples, Jésus leur explique avec conviction que la prochaine venue du Saint-Esprit en eux, loin de représenter une perte pour eux, constituera en réalité un immense avantage, à bien des égards, par rapport à leur situation présente. En venant dans le monde, par le miracle de l’incarnation, n’a-t-il pas accepté d’épouser notre condition humaine en toutes choses à l’exception du péché ? Par amour pour le Père et pour l’humanité entière, il s’est donc en quelque sorte volontairement enfermé dans la « prison » de la matière, du temps et de l’espace. Jusqu’à ce qu’il remonte vers son Père en envoie le Consolateur, il ne peut, par exemple, être présent « géographiquement » partout à la fois et au même moment. Son ministère terrestre ne s’est-il pas limité à Israël et aux proches territoires environnants ? Or, par le don du Saint-Esprit, c’est en chacun des siens qu’il viendra faire sa demeure pour vivre continuellement en eux, avec eux et à travers eux partout où ils iront sur la terre ! Plus de limitation dans le temps et dans l’espace ! Par le Saint-Esprit, le Christ glorifié agira dans le monde entier tout au long des siècles à venir et jusqu’à son retour. Sa présence physique extrêmement limitée sera donc remplacée par une présence spirituelle de même qualité, simultanée, puissante et agissante, dans les innombrables vies qui se seront données personnellement à lui sur toute la surface de la terre. Cet autre Paraclet loin d’être différent de Jésus, sera de la même essence, du même genre que lui. Ce sera un autre lui-même, un autre Consolateur en qui il reviendra vers ses disciples, comme il vient de le leur dire : « Vous le connaissez parce qu’il demeure près de vous et qu’il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je viens vers vous. » (Jean 14.17-18) Il reprendra le rôle de Jésus et fera pour tous les disciples de Christ ce que le Maître bien-aimé a fait pour les siens pendant qu’il était au milieu d’eux sur la terre. Mieux encore, il enseignera de nouvelles vérités de la part du Seigneur et équipera ses disciples pour leur mission de témoignage dans le monde. Il n’est donc pas question d’abandon mais d’une sorte de « changement dans la continuité » avantageux à tous égards, et en même temps d’un bouleversement fantastique aux conséquences incalculables !

 

Maurice DECKER

www.batissezvotrevie.fr