L'AMITIE DE DIEU

 

L’AMITIÉ DE DIEU

 

« L’Éternel dit : cacherai-je à Abraham ce que je vais faire ? »

Genèse 18.17

 

Ses joies :

 

          Ce chapitre nous révèle les délices d'une réelle amitié avec Dieu, qui est bien autre chose que le sentiment momentané de sa présence. Être si proche de Dieu que vous n'aurez pas besoin de lui demander quelle est sa volonté, c'est être bien près du but de la vie de foi . Quand vous êtes ainsi directement uni à Dieu, c'est une vie de pleine liberté et de joie parfaite, vous êtes vous-même, en quelque sorte, la volonté de Dieu, et votre bon sens vous dirige de sa part, jusqu'à ce qu'il vous retienne. Vous prenez vos décisions en parfaite et délicieuse communion avec Dieu, sachant que si vos décisions ne sont pas bonnes, il vous arrête toujours. Et dans ce cas-là, arrêtez-vous à l'instant.

 

Ses difficultés :

 

          Pourquoi Abraham s'est-il arrêté dans sa prière d'intercession ? Il n'avait pas encore atteint un degré suffisant d'intimité avec Dieu pour continuer à demander. Chaque fois que nous nous arrêtons de prier en disant : « après tout, qui sait, peut-être n'est-ce pas la volonté de Dieu ? » - c'est que nous avons encore des progrès à faire. Nous ne sommes pas en relation aussi intense avec Dieu que l'était Jésus, et c'est pourtant ce qu'il désire pour nous. « Qu'ils soient un comme nous sommes un. » Pensez au sujet de votre dernière prière. Etiez- vous attaché à ce que vous désiriez, ou à Dieu ? Décidés à recevoir un don de l'Esprit ou à atteindre Dieu ? « Votre Père céleste sait de quoi vous avez besoin avant que vous le lui demandiez. » Le but de la prière est de nous faire mieux connaître Dieu. « Fais de l’Éternel tes délices et il te donnera ce que ton cœur désire. »

 

          Priez pour parvenir à une parfaite connaissance de Dieu lui -même.

 

Oswald CHAMBERS

www.batissezvotrevie.fr