L'APOSTASIE ARRIVE ! (2)

 

L’APOSTASIE ARRIVE !

(2)

 

« Je sais qu’il s’introduira parmi vous, après mon départ,

des loups cruels qui n’épargneront pas le troupeau... »

Actes 20.29

 

Les dangers qui menacent l’Église de Jésus-Christ

 

Les dangers venant de l’extérieur.

 

          Les églises du I°siècle ont dû affronter ces dangers-là. Des influences externes ont troublé les croyants et ont tenté de renverser l’Évangile de Christ.

          Les apôtres, inspirés par le Saint-Esprit, ont averti, non seulement l’Église du I° siècle, mais les croyants de tous les temps. Notre génération est confrontée à ces mêmes dangers.

 

          Paul était revêtu d’une incontestable autorité apostolique. L’absence d’une telle autorité spirituelle, au sein d’un Mouvement, n’est bonne pour personne ; ni pour les églises, ni pour les conducteurs spirituels. L’apôtre déclare aux anciens de l’église d’Éphèse : « Moi, je sais... » (Actes 20.29, traduction littérale du texte grec). Lui savait, et il jugea indispensable d’avertir les dirigeants locaux de l’église. Il ajoute : « ...il s’introduira parmi vous ». Voilà un danger venant de l’extérieur ! Des loups forts, féroces, entreraient parmi les chrétiens. Des loups au milieu des brebis ! Des hommes d’une nature morale et spirituelle étrangère, voire totalement opposée à celle des véritables enfants de Dieu, s’engageraient dans une action dévastatrice, dispersant et dévorant le troupeau de Christ.

          Jésus lui-même nous a avertis du même danger. Il dit : « Gardez-vous des faux-prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? » Les épines et les chardons, tel est le véritable caractère de ces ravageurs, infiltrés au sein des églises : ils blessent et déchirent. Notez un point important dans l’avertissement de Christ : ces hommes ne viennent pas en vêtements de bergers, mais ils se déguisent en brebis ; c’est-à-dire qu’ils agissent au niveau de la base de l’église. Ils infiltrent par des contacts « clandestins », des visites très « fraternelles », des vidéos, des CD, des sites internets…

 

          Dans son épître, Jude écrit : « Il s’est glissé parmi vous [« se sont infiltrés », texte grec] certains hommes dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul Maître et Seigneur Jésus-Christ. » (Jude 24) Ces hommes-là sont des champions de la glisse, de véritables espions. Le danger vient donc de l’extérieur, véhiculant l’impiété au sein de la piété, le travestissement de la grâce divine au profit de la corruption. Paul écrit : « Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair. » (Galates 5.13) Si la liberté est un prétexte pour donner prise à la chair, elle amène au reniement de Christ.

 

          « Il s’est glissé parmi vous... » Le mot grec renferme l’idée de « s’introduire par le côté ». Comment ne pas penser alors à la parole de Jésus : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand » (Jean 10.1) ?

 

          « L’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés... » (1 Timothée 4.1-2). Il s’agit là de ce que l’on pourrait appeler une « apostasie théologique », c’est-à-dire un détournement, un rejet d’une partie ou de la totalité des enseignements de Jésus-Christ et des apôtres. Dans ce texte, le verbe traduit par « abandonner » correspond au mot apostasie ; on pourrait traduire : « L’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns apostasieront... » Nous retrouvons le même verbe dans Hébreux 3.12 : « Prenez garde, frères, que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule, au point d’apostasier... » Pourquoi l’apôtre parle-t-il de « doctrines de démons » ? L’enseignement des apostats sera sous l’influence directe de Satan, le serpent ancien, qui n’a pas changé de stratégie depuis Éden. Eve dit à Dieu : « Le serpent m’a séduite » (Genèse 3.13) Mais comment ? « Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit… ? » (Genèse 3.1) Dès le début de l’humanité, le diable s’est attaqué à la Parole de Dieu. Et le serpent parle encore aujourd’hui ! Paul écrit aux Corinthiens : « De même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. » (2 Corinthiens 11.3)

 

Une apostasie théologique

 

          Dans les derniers temps, des croyants abandonneront la foi, ils apostasieront, parce qu’ils n’auront pas l’amour de la vérité. Ils ne résisteront pas aux tendances pécheresses des derniers jours, ainsi que l’a prophétisé Jésus lui-même : « Plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens...Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres. Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira. » (Matthieu 24.5,10-12) Et Jésus ajoute : « Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. » (Matthieu 24.13)

          Jésus dit encore: « Quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18.8) Il s’agit ici de la foi dans l’intégralité de la vérité divine révélée, comme dans Romains 1.5, où Paul écrit : « ...Jésus-Christ notre Seigneur, par qui nous avons reçu la grâce et l’apostolat, pour amener en son nom à l’obéissance de la foi tous les païens. » L’apôtre écrit aux chrétiens de Colosses : « Il [Jésus-Christ] vous a maintenant réconciliés par sa mort, dans le corps de sa chair, pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche, si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l’espérance de l’Évangile que vous avez entendu... » (Colossiens 1.21-23).

 

          Un piège terrible survient. Il apparaîtra dans les églises des hommes hautement qualifiés et oints puissamment par l’Esprit de Dieu. Certains accompliront de grandes choses pour Dieu et prêcheront avec efficacité la vérité de l’Évangile, mais ensuite ils s’éloigneront de la foi et, petit à petit, se tourneront vers les esprits séducteurs et les doctrines de démons. A cause de leur ancienne onction et de leur ancienne ferveur pour Dieu, ils entraîneront bon nombre de personnes dans l’égarement. Dans beaucoup d’églises, l’Évangile dénaturé des serviteurs de Dieu infidèles rencontrera peu d’opposition. Il est écrit : « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes...ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force... » (2 Timothée 3.1,5) ; et encore : « Il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. » (2 Timothée 4.3)

          L’apostasie a ses docteurs. La prédication de la croix disparaîtra totalement, ou presque. Il ne sera plus question d’un appel à la souffrance, au renoncement radical au péché, au sacrifice de soi et à l’abnégation pour la cause du royaume de Dieu. Les méga-églises toléreront allègrement le concubinage, l’adultère et l’homosexualité. La sensualité, l’impudicité déferleront avec la complaisance des pasteurs. Ces faux docteurs offriront un salut bon marché et une grâce en soldes, sans tenir compte de l’ordre qui nous a été donné par Dieu de nous repentir, de nous séparer de l’immoralité, et de demeurer fidèles à Dieu dans la voie de sa justice. Jude écrit : « Il s’est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ. » (Jude 4). Voyez aussi 2 Pierre 2.1-3,12-19.

          Des « évangiles » basés sur les désirs humains, sur les ambitions et les intérêts personnels deviendront populaires. Les docteurs apostats s’éloigneront de la foi, mais ils poursuivront dans la profession extérieure du christianisme. Ils captiveront les faibles.

          A l’approche de la fin, la situation morale et spirituelle se dégradera de plus en plus. Beaucoup prétendront être chrétiens, ils s’assembleront dans les églises, ils sembleront vénérer Dieu, mais ils ne supporteront ni la Parole de Dieu intégrale, ni la foi apostolique originale et originelle du Nouveau Testament, ni les exigences bibliques qui conduisent les disciples de Christ à se séparer des injustes. « Les prophètes prophétisent avec fausseté, les sacrificateurs dominent sous leur conduite, et mon peuple prend plaisir à cela. Que ferez-vous à la fin ? » (Jérémie 5.31) « C’est un peuple rebelle, ce sont des enfants menteurs, des enfants qui ne veulent point écouter la loi de l’Éternel, qui disent ...aux prophètes : Ne nous prophétisez pas des vérités, dites-nous des choses flatteuses, prophétisez des chimères ! Détournez-vous du chemin, écartez-vous du sentier, éloignez de notre présence le Saint d’Israël ! » (Esaïe 30.9-11)

          Nombreux sont ceux qui, dans les églises, ne toléreront plus la prédication authentique de l’homme de Dieu. Ils exigeront qu’on leur prêche des doctrines moralement inférieures à celles contenues dans le véritable évangile de Christ. Ils n’accepteront pas les Saintes Écritures lorsqu’elles parlent de repentance, de péché, de condamnation, de la nécessité d’être saint et mis à part du monde. Ils ridiculiseront les croyants restés fidèles à la Bible, les traitant de fanatiques et de légalistes. « De même qu’alors le fils qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’Esprit, ainsi en est-il encore maintenant. » (Galates 4.29) Ils rejetteront les pasteurs attachés à toute la Parole de Dieu ; ils les vomiront, les persécuteront, les calomnieront et les excluront de leurs « synagogues ». Ils applaudiront les hommes conformes à leurs désirs charnels. Ils choisiront des prédicateurs ayant des dons d’orateurs, des hommes capables de les divertir, de les faire rire et danser, et de délivrer un message rassurant, une sorte de sucre d’orge pseudo-chrétien. Ils préféreront le mensonge à la vérité, le mirage à la réalité. Ils se persuaderont d’être chrétiens, tout en vivant selon leur nature pécheresse.

 

          Bien-aimés frères et sœurs en la foi, qui voulez être debout à l’avènement de Jésus-Christ, serrez précieusement sur votre cœur l’exhortation de Paul : « Retiens dans la foi et dans la charité qui est en Jésus-Christ le modèle des saines paroles que tu as reçues de moi. Garde le bon dépôt, par le Saint-Esprit qui habite en nous. » (2 Timothée 1.13-14)

 

Paul BALLIERE

www.batissezvotrevie.fr

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Sogna (vendredi, 19 avril 2019 23:13)

    Nous constatons que malheureusement certaines de nos églises dites chrétiennes ont pris un virage qui file vers le monde et ce dans une espèce d'indifférence collective. Nous l'avons vu venir mais il semble que personne ne réagisse, du moins autour de moi.
    Je suis attristée est inquiète, ce n'est plus l'église dans laquelle je me suis convertie il y a bientôt 50 ans. D'ailleurs me serais-je convertie aujourd'hui, au milieu des réjouissances et du bruit ?
    Serais-je née de nouveau ? En aurais-je vu l'importance ? Aurais-je été délivrée de tout ce qui me condamnait ?
    Nous sommes, semble-t-il, arrivé comme notre pauvre monde à un point de non retour.
    Mais le Seigneur a, dans notre époque aussi, des serviteurs qui n'ont pas plié le genou devant les baal. Merci Seigneur pour ces serviteurs fidèles à l'enseignement de la Parole.
    Et merci également pour vos exortations et encouragements.


  • #2

    Francis (lundi, 29 avril 2019 09:38)

    AMEN et AMEN !! !