COMMENT RAMENER A CHRIST LES RÉTROGRADES

 

COMMENT RAMENER A CHRIST LES RÉTROGRADES

 

          Il y a deux classes de rétrogrades, et il s’agit de les traiter de deux manières différentes :

 

1. Les rétrogrades indifférents, qui n’ont pas un bien grand désir de revenir à Dieu.

 

          Pour de tels cas, il est utile de prendre le texte de Jérémie 2.5 : « Ainsi parle l’Éternel : Quelle iniquité vos pères ont-ils trouvée en moi pour s’éloigner de moi, et pour aller après des choses de néant et n’être eux-mêmes que néant ? », et de leur poser directement la question : « Quelle iniquité avez-vous trouvée dans le Seigneur ? » Montrez-leur la basse ingratitude qu’il y a à abandonner un pareil Sauveur, un ami si fidèle ! Il est probable qu’ils se sont égarés « grâce » à la manière dont les chrétiens de profession les ont traités ; mais amenez-les à reconnaître que ce n’est pas le Seigneur qui en est responsable et qu’ils le traitent injustement, lui, qui est toujours le Fidèle. Lisez-leur aussi Jérémie 2.13 : « Mon peuple a commis un double péché : Ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive, pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, qui ne retiennent pas l’eau », en leur montrant ce qu’ils ont abandonné et pour quel gain. Après leur avoir fait lire ce verset eux-mêmes, demandez-leur s’il n’en est pas vraiment ainsi, dans leur expérience : dites-leur : « En abandonnant le Seigneur, n’avez-vous pas abandonné la source d’eau vive, et n’avez-vous pas trouvé des citernes crevassées qui ne peuvent retenir l’eau ? » Illustrez ce texte en leur montrant la folie qu’il y aurait à échanger une fontaine d’eau pure et jaillissante contre une mare d’eau sale. Dieu a richement béni ce texte de sa Parole pour ramener beaucoup de pauvres rétrogrades à Celui qui est la source d’eau vive. Prenez aussi Jérémie 2.19 : « Tu sauras et tu verras que c’est une chose mauvaise et amère d’abandonner l’Éternel, ton Dieu, et de n’avoir de moi aucune crainte, dit le Seigneur, l’Éternel des armées », et après l’avoir fait lire à votre interlocuteur, demandez-lui s’il n’a pas expérimenté que c’est une chose amère d’abandonner le Seigneur. Les versets suivants font une grande impression sur les rétrogrades endurcis, en leur faisant voir le résultat de leur égarement. Un de mes amis se sert toujours, dans des cas semblables, des versets 11 et 12 du chapitre 4 d’Amos, et souvent avec le meilleur résultat : « Je vous ai bouleversés, comme Sodome et Gomorrhe, que Dieu détruisit ; et vous avez été comme un tison arraché de l’incendie. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Éternel...C’est pourquoi je te traiterai de la même manière, Israël ; et puisque je te traiterai de la même manière, prépare-toi à la rencontre de ton Dieu, ô Israël ! »

 

2. Les rétrogrades rassasiés de leurs péchés et de leurs égarements, et qui désirent revenir à Dieu.

 

          C’est peut-être la catégorie d’âmes sur laquelle il est le plus aisé d’agir. En leur lisant Jérémie 3.12-13 et 22 : « Va, crie ces paroles vers le septentrion, et dis : Reviens, infidèle Israël ! Dit l’Éternel. Je ne jetterai pas sur vous un regard sévère ; car je suis miséricordieux, dit l’Éternel., je ne garde pas ma colère à toujours. Reconnais seulement ton iniquité, reconnais que tu as été infidèle à l’Éternel, ton Dieu, que tu as dirigé çà et là tes pas vers les dieux étrangers, sous tout arbre vert, et que tu n’as pas écouté ma voix, dit l’Éternel...Revenez enfants rebelles, je pardonnerai vos infidélités », elles comprendront combien le Seigneur est disposé à les recevoir, et que tout ce qu’il leur demande, c’est de reconnaître leur péché et de revenir à lui.

          Lisez-leur Osée 14.1-4. Ce texte est tout rempli de touchantes invitations aux pécheurs égarés, et ces passages leur montrent le chemin qui les ramènera à Dieu. l’amour infini de Dieu pour les rétrogrades se trouve admirablement dépeint dans les textes suivants : Esaïe 43.22,24,25 ; Esaïe 44.20-22 ; Jérémie 29.11-13 ; Deutéronome 4.28-31 ; 2 Chroniques 7.14 ; 1 Jean 1.9 ; 2.1-2.

          Dans Marc 16.7 ; 2 Chroniques 15.4 ; 33.1-9, 12-13, nous avons des exemples d’âmes retournées en arrière, mais revenues au Seigneur qui les a accueillies de nouveau avec amour.

          1 Jean 1.9 ; Jérémie 3.12-13 ; 2 Chroniques 15.12,15 : 7.14 feront comprendre à ces pécheurs égarés ce qu’ils ont à faire pour revenir à Dieu et regagner sa faveur, c’est-à-dire s’humilier, confesser leurs péchés et s’en détourner.

          Les plus utiles de tous ces passages sont peut-être les versets 11-24 du chapitre 15 de l’Évangile selon Luc, qui font comprendre au rétrograde les décisions qu’il doit prendre et l’accueil qu’il recevra de son Père céleste. Après avoir ramené une de ces brebis égarées au bercail, n’oubliez jamais de la prémunir contre les nouvelles rechutes, en l’instruisant fidèlement par la Parole de Dieu.

 

R.A. TORREY

www.batissezvotrevie.fr

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0