LES RESULTATS DE LA SANCTIFICATION

 

LES RÉSULTATS DE LA SANCTIFICATION

 

1) Hébreux 10.14 : « Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés. »

 

          Par une seule offrande (le sacrifice de lui-même pour le péché), Christ a rendu parfaits pour toujours ceux qui sont sanctifiés.

 

          La position des sanctifiés devant Dieu est assurée pour toujours, quant à leur état de sainteté. La sanctification dont il est parlé ici est la séparation de la culpabilité du péché ; elle nous est garantie par Dieu, à cause du sang versé.

 

 

2) Hébreux 2.11 : « Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d’un seul. C’est pourquoi il n’a pas honte de les appeler frères. »

 

          Ceux que Jésus sanctifie sont un avec lui et il n’a pas honte de les appeler frères.

 

 

3) 2 Thessaloniciens 2.13 : « Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité. »

 

          Nous sommes sauvés par la sanctification.

 

          La sanctification a pour résultat le salut. Celle dont il est question ici est la sanctification que le Saint-Esprit opère. Et le salut dont il est question ici n’est pas celui qui consiste simplement dans le pardon des péchés, mais le salut dans le sens le plus complet de la délivrance du péché, de sa domination et de sa présence.

 

 

4) Hébreux 12.14 : « Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. »

 

          La sanctification a pour résultat la possibilité pour nous de voir le Seigneur.

 

          La sanctification dont il est question ici est celle qui a le sens de séparation du péché ; elle est l’expression d’un ardent désir de l’obtenir et ne recule pas devant la discipline de Dieu. (Comparez les versets 10 et 11). Sans cette purification du péché, il est impossible d’avoir cette vision bénie du Seigneur qui est la part de tous ceux qui sont purs. La pureté qui conduit à la vision céleste n’est pas seulement extérieure, mais elle est celle du cœur. Matthieu 5.8 : « Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu. » Même dans la vie présente, plus nous sommes sanctifiés, plus notre perception de Dieu est nette.

 

 

5) Actes 20.32 : « Et maintenant, je vous recommande à Dieu et à la parole de sa grâce, à celui qui peut édifier et donner l’héritage avec tous les sanctifiés. » Actes 26.18 : « Afin que tu leur ouvre les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés. »

 

          La sanctification nous assure un héritage.

 

          La sanctification par l’Esprit de Dieu nous rend cohéritiers du Fils de Dieu.

 

          Romains 8.2-6, 12-14, 16-18 : « En effet, la loi de l’Esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. Car – chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force – Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’Esprit. Ceux, en effet, qui vivent selon la chair s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’Esprit s’affectionnent aux choses de l’Esprit. Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’Esprit, c’est la vie et la paix...Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. Si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l’Esprit, vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu...L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers ; héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui afin d’être glorifiés avec lui. J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. »

 

R.A. TORREY

www.batissezvotrevie.fr

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0