SEULEMENT UNE VOIX

 

SEULEMENT UNE VOIX

 

« Je suis la voix de celui qui crie dans le désert. »

(Jean 1.23)

 

          Jean-Baptiste définit son ministère de manière abrupte et simple. Ce serviteur du Très-Haut qui, selon l’Écriture, fut le plus grand « parmi ceux qui sont nés de femmes », fut le plus béni de tous les prophètes et un prédicateur de la justice révéré.

          Les foules accouraient pour écouter ses messages brûlants. Beaucoup se faisaient baptiser et devenaient ses disciples et même les têtes couronnées vécurent sous son influence puissante. Pour certains, il était le Christ, tandis que d’autres voyaient en lui Élie ressuscité des morts.

          Jean refusait d’être élevé ou mis en avant. Il était dénué de tout égoïsme et se retira sans cesse de la scène centrale. Lui, le plus grand de tous les prophètes, ne se considérait même pas digne d’être appelé « homme de Dieu », mais seulement « voix dans le désert ». Modeste, discret et peu soucieux des honneurs, il lui importait peu d’avoir un ministère ou d’être un instrument puissant entre les mains de Dieu. Il se considérait même indigne de toucher les sandales de son maître. Sa vie tout entière était consacrée à « l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » (Jean 1.29).

          Quel puissant reproche pour nous en cette ère de préoccupation de soi, de promotion des personnalités, de quête d’influence, de flatteries du moi et de recherche des honneurs. Jean aurait pu tout avoir, mais il s’écria : « Il faut qu’il croisse et que je diminue » (Jean 3.30). Pour atteindre ce but, Jean ne cessait de répéter à ses auditeurs : « Je ne suis qu’une voix ».

          Le secret du bonheur de Jean ? Il ne se trouvait ni dans son ministère, ni dans son œuvre, ni dans son utilité personnelle ni dans sa grande influence. Sa joie pure était de se sentir en présence de l’Époux et de voir les autres, y compris ses propres disciples, aller vers Jésus.

          La vie de Jean est un exemple pour tous. Le plus grand accomplissement possible pour un enfant de Dieu est de simplement se réjouir d’être un fils ou une fille vivant dans la présence de Jésus.

 

David WILKERSON

www.batissezvotrevie.fr

 

Nos nouvelles publications :

 

          Nous avons le plaisir de vous proposer une nouvelle rubrique : « Christ dans l’Ancien Testament ». Vous y découvrirez l’article « La première promesse d’un rédempteur » en cliquant sur le lien :

 

https://www.batissezvotrevie.fr/2020/10/25/la-premi%C3%A8re-promesse-d-un-r%C3%A9dempteur/

 

          Vous pourrez parcourir une autre nouvelle rubrique : « Les paraboles de Jésus ». Vous lirez une étude sur la parabole du semeur, en cliquant sur le lien :

 

https://www.batissezvotrevie.fr/2020/10/25/le-message-du-royaume-le-semeur/

 

          Dans votre rubrique « Saint-Esprit », un article de Donald Gee : « Le fruit de l’Esprit et les dons spirituels ». Cliquer sur le lien :

 

https://www.batissezvotrevie.fr/2020/10/25/le-fruit-de-l-esprit-et-les-dons-spirituels/

 

          Dans votre rubrique « Pentecôtisme » : « Donald Gee témoigne » : issu d’une église congrégationaliste, comment il est venu à l’expérience de Pentecôte. Cliquer sur le lien :

 

https://www.batissezvotrevie.fr/2020/10/25/donald-gee-t%C3%A9moigne/

 

          Tanguy, Alphonsine, Adrien, et bien d’autres amis de notre site nous ont envoyé leurs commentaires. Pour les lire, cliquer sur le lien :

 

https://www.batissezvotrevie.fr/ils-en-parlent/

 

Notre récente publication :

 

          Un message audio de Paul Ballière : « La religion du veau d’or est de retour (2° partie), l’idolâtrie ». Pour télécharger et écouter ce message, cliquer sur le lien :

 

https://www.batissezvotrevie.fr/audio-1/

 

 

0 commentaires